Home / Actus associatives / Qui sont nos nouveaux ministres en charge de la Vie Associative et de l’ESS ?

Qui sont nos nouveaux ministres en charge de la Vie Associative et de l’ESS ?

Par le décret n° 2017-1080, le Ministre en charge de LA VIE ASSOCIATIVE EST…

Jean-Michel BLANQUER !

Et oui ! La “VIE ASSOCIATIVE” est attribuée au ministre de l’éducation nationale par décret n° 2017-1080 du 24 mai 2017  

 

EXTRAIT DU DECRET

Article 1 (…) Il élabore et met en œuvre la politique en faveur de la jeunesse et du développement de la vie associative. A ce titre, il veille notamment au développement de l’engagement civique et, pour le compte de l’Etat, à l’efficacité de l’action conduite par l’agence du service civique.
Il contribue à la définition et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations.
Il participe, conjointement avec les autres ministres intéressés, à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l’économie.

Article 2 (…) II. – Pour l’exercice de ses attributions en matière de jeunesse et de vie associative :
1° Le ministre de l’éducation nationale a autorité sur la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative ;
2° Il a, conjointement avec le ministre des sports, autorité sur l’inspection générale de la jeunesse et des sports ; (…)

 

 

Par le décret n° 2017-1071, le Ministre en charge de l’ESS est …

Nicolas HULOT !

Et oui ! La compétence  “ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE “ attribuée au ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire par décret n° 2017-1071 du 24 mai 2017

 

EXTRAIT DU DECRET

Article 1 . Le ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines du développement durable, de l’environnement, notamment de la protection et de la valorisation de la nature et de la biodiversité, des technologies vertes, de la transition énergétique et de l’énergie, notamment en matière tarifaire, du climat, de la prévention des risques naturels et technologiques, de la sécurité industrielle, des transports et de leurs infrastructures, de l’équipement et de la mer. Il élabore et met en œuvre la politique de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Il promeut une gestion durable des ressources rares.
Il est chargé des relations internationales sur le climat. A ce titre, il conduit les négociations européennes et internationales sur le climat et veille à la mise en œuvre des accords conclus, en concertation avec le ministre de l’Europe et des affaires étrangères.
Il est chargé de la promotion et du développement de l’économie sociale et solidaire.
Il participe à l’élaboration des programmes de recherche, d’enseignement et d’encouragement de l’innovation concernant ses attributions.(…)


Article 2 VIII. – Au titre de l’économie sociale et solidaire, il prépare et met en œuvre la politique de développement de l’économie sociale et solidaire en liaison avec le ministre des solidarités et de la santé et le ministre de l’économie, ainsi qu’avec le ministre de l’éducation nationale pour ce qui est de la politique à l’égard des associations, avec le ministre de la cohésion des territoires pour ce qui est de la politique de la ville, et avec le ministre du travail pour ce qui est de la politique de l’insertion par l’activité économique et de l’insertion dans l’emploi.

Top